La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

Le fonctionnement...Et ses avantages !

Heliblue a été conçue comme une "grande" éolienne et son innovation repose sur plusieurs éléments :

- elle utilise la technologie du pas variable pour sa régulation.

En effet, le vent n'est pas une énergie facile à domestiquer, et les éoliennes ont besoin d'un système qui limite leur régime de rotation une fois la puissance maximale atteinte.

Ce système est utilisé pour toutes les grandes éoliennes mais quasiment pas dans le petit éolien. Il est le plus noble et le plus efficace, car précis, silencieux et évitant les contraintes mécaniques et autres turbulences aérodynamiques que génèrent ceux utilisés par la majorité des fabricants de petites éoliennes, comme le furling ou le coning ou les micros coupures électriques.

Le pas variable d'Heliblue est de type passif, c'est à dire qu'il n'utilise que la force générée par le vent et la rotation de l'hélice pour s'actionner.

Sa conception et son fonctionnement sont fiables car totalement mécaniques, cela évite les risques    de dysfonctionnements souvent liés à la présence de composants électriques, électroniques ou hydrauliques, et tous les risques qui en découlent.

Plutôt que de lutter contre le vent, comme le font les éoliennes classiques, ce qui les rend bruyantes et rend leur régulation imprécise, le pas variable se modifie et permet à l'hélice de se "visser" littéralement dans le flux d'air, telle une vis dont on modifierait en permanence le pas.

Aucun système aussi perfectionné qu'il soit ne peut être aussi précis, réactif, efficace et fiable. 

Pour Heliblue c'est le vent qui soumet la mécanique, et non l'inverse, parce que cela se passe beaucoup mieux quand on ne lutte pas contre la nature !

 - elle a 6 pales alors que toutes les autres en ont 3.

Pourquoi les petites éoliennes ont-elles 3 pales ? Parce quelle ont été conçues à une époque où les génératrices utilisées nécessitaient des régimes de rotation élevés mais des couples d'entrainement faibles.

Les génératrices de dernière génération, à aimants permanents, nécessitent au contraire des vitesses de rotation plus basses et des couples plus importants. 

 

Heliblue a 6 pales, parce que outre la surface de balayage, nous avons décidé de tenir compte de la surface de prise au vent.

 

Or en augmentant le nombre de pales, on augmente la surface de prise au vent et avec ses 6 pales, Heliblue produit 60 % d'énergie de plus qu'une éolienne à 3 pales ayant la même surface de balayage.

 

Avec 6 pales, on augmente la surface de prise au vent et on génère le couple nécessaire à l'entrainement de la génératrice, mais surtout à une vitesse de rotation qui correspond exactement au bon régime de production.

Outre son design particulièrement séduisant et racé, sa conception lui confère donc des qualités indéniables en terme de puissance (60% de plus que ses consœurs "petites éoliennes" à 3 pales de même taille), de bruit et de longévité.

A partir d'une vitesse de vent de 11m/s (39km/h) le système entre en action et commence à réguler le régime de rotation. Il s'actionne de manière progressive jusqu'à 14 m/s et stabilise le régime de rotation et la puissance au delà de cette vitesse. Il permet de stabiliser la production même en cas de rafales fortes et rapprochées.

Héliblue a fait du vent son premier allié et son silence de fonctionnement en est sa meilleure récompense.

Fiche technique à télécharger

Plaquette de présentation